Menu
Ma Protection Sociale
www.capmedical.fr

Arrêt de travail profession libérale : La grossesse du médecin libéral :

La grossesse du médecin libéral :

Congés maternité et indemnités du médecin libéral

Mettre un enfant au monde est une des plus beaux évènements de notre existence, mais cela entraine souvent la baisse ou cessation momentanée de l'activité professionnelle de la maman, et donc à une forte diminution des honoraires du médecin libéral.

 

 

 

 


En plus de prévoir de mettre de l'argent de coté en prévision d'une grossesse, d'autres dispositifs existent.

 

 

 

 


1) L'allocation forfaitaire de repos maternel

 

 

 


Destinée à compenser partiellement la diminution de votre activité professionnelle, elle est versée par la Sécurité Sociale (SS) sans condition de cessation d'activité.

 

 

 

Son montant est égal au montant du plafond mensuel de la sécurité sociale (PMSS) , soit 3.170 € en 2015.

 

 

 


Au cours de la grossesse l'allocation forfaitaire de repos maternel est versée en deux fois : à la fin du 7e mois de grossesse et après l'accouchement, mais elle peut cependant être versée en une seule fois si l'accouchement a lieu avant la fin du 7e mois de grossesse.

 

 

 

 


2) L'indemnité journalière forfaitaire de congé maternité

 

 

 


Elle est versée par la SS pendant votre congé maternité à condition que vous cessiez toute activité professionnelle pendant au moins 8 semaines, dont deux avant votre accouchement.

 

 

 


Son montant pour 2015 est égal à 52.83 €/jour, soit 1.584,90€/mois.

 

 

 


La durée de votre congé maternité varie notamment selon le nombre d'enfants que vous attendez et du nombre d'enfants que vous avez à charge et est au minimum de 6 semaines avant l'accouchement et 10 semaines après l'accouchement.

 

 

 


En cas d'état pathologique résultant de la grossesse : une période supplémentaire de congé, n'excédant pas 2 semaines, peut être accordée au cours de la période prénatale.

 

 

 

 


3) Prime de naissance

 

 

 


Un nombre restreint de formules de garanties de "remboursements de frais de santé" appeleés "mutuelles" et certains contrats de prévoyances prévoient le versement de primes de naissance dont le montant peut atteindre 3.050€.

 

 

 

Celles qui offrent les primes les plus élevées, demandent une condition de 12 à 36 mois de cotisations au moment de la naissance de l'enfant.

 

 

 

 

4) L'indemnité journalière en cas de grossesse pathologique

 

 

 


Versée par la SS son montant s'élève en 2015 à 42.31€/jour (1.269€/mois) dès le 4ème jour de l'incapacité de travail durant un maximum de 87 jours consécutifs.  C'est donc insuffisant pour faire face à la perte de revenus et aux frais fixes professionnels.

 

 

 

 

La Carmf ne versant des indemnités journalières qu'à compter du 4ème mois d'arrêt de travail et pour un montant plafonné, il est souhaitable de recevoir des indemnités mensuelles par un contrat d'assurance de prévoyance.

 

 

 

 

Mais attention, il faut en lire avec attention les conditions générales, car certains n'indemnisent pas toutes les grossesses pathologiques.

 

 

 

Attention aussi au délai d'attente

Comparer ma Protection sociale Retour Nous contacter

Laquelle choisir ?

Etude gratuite

Envoyer
Cap Médical
7 AVENUE ROGER SALENGRO - 13400 AUBAGNE
Plan d'accès
Tél.:
Nos horaires

...